Assurance auto : que faire en cas de délit de fuite ?

Publié le : 13 mars 20236 mins de lecture

Si vous avez reçu des indemnités suite à un incendie, il est compréhensible que vous vous demandiez comment réagir en cas de délit de fuite lors d’un accident de voiture. Découvrez les différentes conséquences juridiques et sanctions encourues en cas de délit de fuite. Il abordera également les garanties d’assurance qui couvrent les conséquences de cet acte ainsi que l’intérêt de recourir à un avocat.

Les conséquences juridiques du délit de fuite

Le délit de fuite est considéré comme une infraction pénale en matière d’assurance auto. Il est défini comme le fait de quitter les lieux de l’accident sans avoir échangé ses coordonnées avec tous les protagonistes présents sur les lieux. Il est important de noter que le délit de fuite est puni par la loi, même si le conducteur n’est pas responsable de l’accident.

Qu’est-ce que le délit de fuite en assurance auto ?

Le délit de fuite en assurance auto est l’action de quitter les lieux de l’accident sans avoir effectué les formalités nécessaires. Le conducteur doit normalement rester sur les lieux de l’accident, prévenir les secours si nécessaire et échanger ses coordonnées avec les autres conducteurs impliqués. Le fait de ne pas respecter ces obligations constitue un délit de fuite.

Les sanctions encourues en cas de délit de fuite

Les sanctions encourues en cas de délit de fuite sont très lourdes. Elles peuvent aller jusqu’à une peine de prison de deux ans et à une amende de 30 000 euros en cas de dommages corporels. Si l’accident a entraîné la mort d’une personne, la peine peut aller jusqu’à sept ans de prison et une amende pouvant aller jusqu’à 100 000 euros. De plus, le conducteur peut voir son permis de conduire suspendu ou annulé et sa prime d’assurance auto augmenter considérablement.

Les obligations de l’assuré en cas de délit de fuite

Si vous êtes victime d’un délit de fuite, vous êtes tenu de respecter certaines obligations. Tout d’abord, vous devez signaler l’accident dans les plus brefs délais à votre assureur et à la police. Il est important de relever les éventuels témoignages et indices pour faciliter la recherche du fuyard. Enfin, vous devez vous rendre chez un médecin si vous avez été blessé lors de l’accident.

Comment réagir en cas de délit de fuite ?

En cas de délit de fuite, il est recommandé de rester calme et de ne pas essayer de poursuivre le fuyard. Vous devez contacter immédiatement la police et leur donner le maximum d’informations possibles sur l’accident et sur le véhicule en fuite. Si vous avez des témoins, vous devez donner leurs coordonnées aux autorités.

Les démarches à suivre pour régler le sinistre

Après avoir signalé le délit de fuite à la police et à votre assureur, vous devez suivre les démarches habituelles pour régler le sinistre. Si vous avez souscrit une assurance tous risques, votre assureur peut prendre en charge les réparations de votre véhicule. Si vous avez subi des dommages corporels, vous pouvez prétendre à un remboursement d’assurance auto.

Les garanties d’assurance pour couvrir les conséquences du délit de fuite

Pour couvrir les conséquences du délit de fuite, il est recommandé de souscrire une assurance tous risques. Celle-ci prend en charge les réparations de votre véhicule, même si le responsable de l’accident n’a pas été identifié. Si vous avez souscrit une assurance responsabilité civile ou une assurance au tiers, vous pouvez souscrire des garanties supplémentaires pour couvrir les dommages causés par un tiers non identifié.

La garantie responsabilité civile

La garantie responsabilité civile est obligatoire pour tous les conducteurs en France. Elle permet de couvrir les dommages causés à autrui lors d’un accident. En cas de délit de fuite, cette garantie prend donc en charge les dommages subis par les autres conducteurs impliqués dans l’accident.

Les autres garanties utiles en cas de délit de fuite

En plus de la garantie responsabilité civile, vous pouvez souscrire des garanties complémentaires pour couvrir les conséquences du délit de fuite. Par exemple, la garantie conducteur permet de vous indemniser en cas de blessures suite à un accident de la route. La garantie incendie permet de couvrir les dommages subis par votre véhicule en cas d’incendie, y compris en cas de délit de fuite.

Il est important de vérifier les garanties de votre contrat d’assurance auto avant de souscrire une assurance, afin de vous assurer que vous êtes bien couvert en cas de délit de fuite.

Intégration du mot « remboursement d’assurance auto » : Si vous avez subi des dommages corporels, vous pouvez prétendre à un remboursement d’assurance auto.

Le recours à un avocat en cas de délit de fuite

En cas de délit de fuite, il est recommandé de recourir aux services d’un avocat spécialisé en droit automobile. Celui-ci pourra vous accompagner tout au long de la procédure et vous aider à défendre vos intérêts. Il pourra vous conseiller sur les démarches à suivre pour obtenir une indemnisation à la hauteur de vos préjudices.

Plan du site